Posted 16 mars 2019 10 h 21 min by

Après l’interpellation ce 15 mars de quatre personnes à Christchurch en Nouvelle-Zélande, où au moins 49 personnes sont mortes dans des assauts visant deux mosquées, le profil du principal suspect se dessine : selon plusieurs médias tels que le Herald Sun, il s’agirait de Brenton Tarrant, un Australien âgé de 28 ans. Il aurait écrit un manifeste de 37 pages dans lequel il annonçait ses intentions meurtrières avec force explications.

Sur son fusil d’assaut, notamment vu dans les vidéos qu’il a diffusées en direct sur les réseaux sociaux, des dates et des messages écrits à la main font allusion à des batailles historiques qui ont notamment vu se confronter le monde ottoman et l’occident, ou encore des épisodes liés aux croisades, ainsi que les noms de personnes coupables d’attaques commises contre des musulmans.

Le Premier ministre Australien, Scott Morrison, a en outre fait savoir que l’individu était un «terroriste extrémiste de droite, violent».

Quatre personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire. Il s’agit selon la police de trois hommes et d’une femme. Les autorités néo-zélandaises ont fait savoir qu’elles ne recherchaient plus de suspect sur place, mais qu’un homme avait été inculpé pour meurtres. Le dernier bilan fait état de 49 morts.

Lire aussi : Nouvelle-Zélande : une fusillade dans deux mosquées fait au moins 40 morts

Continuer a lire sur RT en français