Posted 16 mars 2019 19 h 53 min by

La tête de liste LR aux européennes, que son parti présente comme le «nouvel intellectuel» de la droite, a du mal à assumer sa fréquentation assidue de cercles d’extrême droite profondément hostiles à la République, voire à la démocratie. Ses équipes ont méthodiquement nettoyé la toile de certaines de ses interventions.

Continuer a lire sur Mediapart