Posted 15 mars 2019 13 h 51 min by

La loi PACTE, présentée par Bruno Le Maire et adoptée à l’automne par l’Assemblée sans difficulté, doit permettre le transfert au secteur privé de la majorité du capital d’Aéroports de Paris (ADP) détenue par l’Etat (50,6%). Son examen au Sénat a surpris laissant apparaître une coalition d’opposition aussi inattendue qu’infondée puisque Les Républicains au Sénat, par la voix de Bruno Retailleau, ont contesté la proposition dans les media. Longtemps (…)


Politique

Continuer a lire sur AgoraVox le média citoyen