Posted 21 février 2019 13 h 17 min by

La France a annoncé la création de deux comités, l’un pour expliquer les malformations aux bras des enfants, l’autre de dialoguer avec les familles.

Continuer a lire sur Tribune de Genève Monde