Posted 18 février 2019 11 h 20 min by

Un journaliste français a mis en cause les propos du propriétaire du fast-food parisien tagué «Juden» («Juifs» en allemand), qui aurait disculpé les manifestants par crainte. Le patron, quant à lui, a tenu à souligner à CheckNews que le tag n’était pas apparu lors de la manifestation, mais avant, dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 février.

Continuer a lire sur Sputnik France – Alertes Info et Analyses: Photos, Vidéos, Infographies, Radio