Posted 18 février 2019 8 h 47 min by

Des milliers de migrants vénézuéliens en sont réduits à survivre l’autre côté de la frontière en Colombie comme «gratteurs» de coca.

Continuer a lire sur Tribune de Genève Monde