Posted 18 février 2019 20 h 18 min by

En dirigeant deux rencontres marathons par semaine dans le cadre du grand débat, le chef de l’État s’est lancé, pour ses opposants, dans une campagne électorale qui ne dit pas son nom. Dopé par ses échanges avec les Français, le chef de l’État n’entend pas s’arrêter.

Continuer a lire sur Le Figaro - Politique - L'actualité du gouvernement et de l'opposition