Posted 21 février 2019 10 h 08 min by

Le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, a provoqué un vif émoi en déclarant le 3 février 2019, lors d’une interview à la chaîne de télévision TRT, que la Turquie entretient des relations diplomatiques avec des personnalités syriennes. Il a souligne qu’il ne convenait pas de rompre tout lien même avec ses ennemis. Jusqu’ici, le président Erdoğan affirmait que la présence militaire turque en Syrie visait d’abord à renverser le « dictateur ». Le porte-parole de la présidence, Ibrahim Kalin, a tenu à (…)

Continuer a lire sur Réseau Voltaire