Posted 15 novembre 2018 22 h 51 min by

Cinq suspects liés à l’ultradroite sont toujours en garde à vue pour un projet d’attaque contre Macron. Un autre a été libéré.

Continuer a lire sur Tribune de Genève Monde