Posted 21 octobre 2018 13 h 46 min by

L’ancien président Nicolas Sarkozy vient d’essuyer un premier revers judiciaire. L’un des deux recours déposés par ses avocats dans l’affaire des écoutes téléphoniques vient d’être rejeté par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris.  

Le recours en nullité contre le réquisitoire rendu par le parquet national financier a été jugé «recevable mais mal fondé». «Aucun moyen soulevé par les demandeurs ne figurent parmi ceux prévus par la jurisprudence de la Cour de cassation pour permettre l’annulation d’un réquisitoire définitif», a jugé le parquet. 

Les magistrats avaient conclu dans le réquisitoire de 79 pages rendu le 4 octobre qu’il existait «des charges suffisantes à l’encontre de Nicolas Sarkozy», et avaient demandé son renvoi en correctionnelle. Les avocats de l’ancien président français avaient déposé un recours. Le 26 mars dernier, les juges avaient suivi le réquisitoire sans attendre la réponse de la chambre d’instruction de la cour d’appel.

La chambre de l’instruction de la cour d’appel doit encore trancher sur un second recours, déposé contre l’ordonnance de renvoi.

Détails à suivre…

Lire aussi : Affaire des écoutes : Sarkozy renvoyé en correctionnelle pour «trafic d’influence» et «corruption»

Continuer a lire sur RT en français