Posted 22 février 2018 14 h 24 min by

À peine deux semaines après son déclassement de la «liste noire» européenne des paradis fiscaux, la Tunisie est pointée, désormais, parmi les «États exposés au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme». «Acharnement» de la Commission? Des officiels Tunisiens et Européens en sont de plus en plus convaincus.

Continuer a lire sur Sputnik France – Alertes Info et Analyses: Photos, Vidéos, Infographies, Radio