Posted 22 février 2018 12 h 17 min by

Seul mis en cause par la justice suédoise à ce stade, Rakhmat Akilov, qui appartient à la minorité tadjik d'Ouzbékistan, avait eu plusieurs contacts téléphoniques sur des messageries cryptées avant, pendant et après l'attentat avec des personnes officiellement non identifiées, utilisant des noms arabes.

Continuer a lire sur Alerte Google : attentat