Posted 24 octobre 2017 18 h 21 min by

«[Les président Trump et Macron] ont discuté [par téléphone] de la nécessité de faire face à la situation, toujours plus dangereuse, liée au comportement déstabilisateur de la Corée du Nord», a déclaré le 12 août la Maison Blanche, dans un communiqué cité par l’agence Reuters. 

Les vues exprimées jusqu’alors par les chefs d’Etat américain et français sur le dossier nord-coréen semblent pourtant quelque peu dissemblables. Plus tôt le 12 août, le président de la République française a appelé dans un communiqué «à la responsabilité de tous et à prévenir toute escalade des tensions [dans la péninsule coréenne]».

Or, le locataire de la Maison avait notamment fait savoir aux autorités nord-coréennes, le 8 août, qu’il était prêt à déchaîner «le feu et la colère», si elles continuaient à proférer des menaces à l’adresse de Washington. Deux jours plus tard, le président américain avait estimé que cette mise en garde n’avait peut-être pas été «assez dure».

Détails à suivre…

Continuer a lire sur RT en français